L’APAP recevait hier Laurianne Rossi, questrice de l’Assemblée nationale, pour débattre de la transparence du lobbying dans le cadre de la fabrique de la loi. Les adhérents ont notamment pu partager leur vision pragmatique des relations publiques, nécessaires pour mieux éclairer les décideurs, tout en permettant la bonne information citoyenne. Les débats ont en outre porté sur la question du  »sourcing » : si cette nouvelle pratique pourrait permettre de valoriser le dialogue entre décideurs et représentants d’intérêts, il convient toutefois de rester vigilant quand aux interprétations qui pourront être faites de ces données. L’APAP poursuivra ses réflexions sur le sujet en recevant Patrick Mignola, président du groupe MoDem à l’Assemblée nationale le 7 novembre prochain.